Communiqué 8 de la FFrandonnée - 3 Novembre 2020

La FFrandonnée a établi un nouveau plan de confinement.

En effet, nos activités sont à nouveau à l’arrêt.  Nos clubs et comités sont une nouvelle fois contraints de cesser l’organisation de sortie de marche et de randonnée, de balisage, de manifestation, de réunion en présentiel, de séjour et voyage, de stage de formation… pour plusieurs semaines. C’est un nouveau coup dur pour nos licenciés, nos animateurs, nos baliseurs, nos formateurs…

Mais la pratique individuelle est, elle, encore permise dans le respect des règles strictes gouvernementales et sanitaires (dans un rayon de 1 kilomètre de notre domicile, durant 1 heure maximum, avec une attestation de déplacement spécifique pour l’activité physique, dans le respect des gestes barrières et de la distanciation, …).

Utilisons cette pratique individuellle et encourageons-la pour que chacun de nos licenciés ne subisse pas une rupture dans son activité sportive, qui serait nocive pour son état de santé, de forme et de bien-être. C’est pourquoi, le président de la FFRandpnnée a demandé à l’équipe du siège national de réfléchir à la création et au déploiement d’outils et programmes permettant l’incitation et l’accompagnement de cette pratique individuelle à travers les clubs et les comités. Cette palette de propositions devra prendre en compte les typologies géographiques et démographiques des territoires (de l'urbain fortement peuplé à l'espace rural faiblement peuplé) pour proposer des solutions adaptées à la crise sanitaire et ne favorisant pas la circulation du virus.

Le président de la Fédération a également enclenché une démarche auprès des fédérations de sports de nature et du cabinet de la Ministre déléguée chargée des sports pour une meilleure prise en compte des spécificités de nos pratiques dans la mise en œuvre des exceptions aux règles générales de confinement et surtout lors de la phase de reprise des activités le 2 décembre 2020.